leading story

En Bosnie, un recensement qui rouvre des plaies anciennes

Le premier recensement organisé en Bosnie depuis la fin de la guerre en 95 va révéler la cruelle réalité instaurée par le nettoyage ethnique dans ce pays jadis décrit comme une "peau de léopard" en raison du mélange de ses communautés serbe, croate et musulmane. Aujourd’hui, il n’y a quasiment plus de localités multiethniques en Bosnie.Pendant la guerre, près de 100.000 personnes ont été tuées et plus de deux millions avaient quitté leur foyers pour aller à l’étranger ou pour chercher abri dans les territoires contrôlés par l’une des armées des trois principales communautés. L’accord de paix qui a mis fin à la guerre avait prévu que tous les réfugiés regagnent leur foyers, mais une division du pays en deux entités, l’une serbe et l’autre croato-musulmane, a fait échouer ce processus.