Publicité
Publicité

En Chine, Macron prend l'UE dans ses bagages

En visite d’État en Chine, le président français se fait accompagner d’un commissaire européen et d’une ministre allemande, appelant à jouer collectif pour plus d’efficacité. Il doit signer un accord de reconnaissance par Pékin d’indications géographiques protégées (IGP) attendu de longue date.