leading story

Feu vert pour des enseignants étrangers

L’ouverture de la fonction publique aux étrangers dans l’enseignement francophone a suscité un débat tendu entre le MR (opposition) et les partenaires de l’Olivier (PS-Ecolo-cdH), en commission de l’Éducation du parlement de la Communauté française. Ce projet, approuvé hier, complète une série d’ouvertures similaires ces dix dernières années dans la fonction publique en Wallonie et à Bruxelles. "Ce n’est pas notre choix politique, même si nous sommes favorables à une société de la diversité", a déploré Willy Borsus (MR), plaçant ce débat sur celui de l’intégration. Mohamed Daïf (PS) a plébiscité cette levée d’une "barrière discriminatoire".