leading story

Fillon mis en examen, les affaires s'accumulent pour les présidentiables

C’est une triste première sous la Ve République. Pour la première fois, un candidat affublé d’une mise en examen pour détournement de fonds publics va se présenter au suffrage des Français. François Fillon a été mis en examen hier matin pour "détournement de fonds publics, complicité et recel de détournement de fonds publics, complicité et recel d’abus de biens sociaux et manquement aux obligations déclaratives à la haute autorité de la vie publique". Le chef de trafic d’influence n’a en revanche pas été retenu.