leading story

Finlande : première infraction aux critères de Maastricht

La Finlande a annoncé lundi que sa dette publique dépasserait pour la première fois en 2014 la limite des 60% du PIB, prévue dans les critères de Maastricht. Le gouvernement finlandais prévoit que la dette atteigne 60,7% du PIB l’année prochaine, et 62% en 2015. Les critères de Maastricht, dits "de convergence économique", doivent assurer la stabilité de la zone euro. Ils portent aussi sur le déficit public, l’inflation et les taux à long terme. La Finlande est généralement considérée comme le meilleur élève de la classe, ayant réussi à garder ses notes "AAA". Son économie dépend fortement des exportations, et a souffert de la crise dans les autres pays de la zone euro.