Publicité
Publicité
leading story

Furieuse, Varsovie annule un sommet en Israël

La Pologne s’est retirée lundi d’un sommet de pays d’Europe centrale prévu mardi en Israël, suite à des accusations d’antisémitisme lancées à son égard par le nouveau chef de la diplomatie israélienne. L’État hébreu comptait sur ce sommet du Groupe de Visegrad pour illustrer le soutien diplomatique de certains pays de l’Est européen à sa politique envers les Palestiniens. Le tout nouveau chef de la diplomatie de l’État hébreu Israël Katz avait dit dimanche à la chaîne internationale basée en Israël i24 News que "de nombreux Polonais avaient collaboré avec les Nazis et, comme l’a dit (l’ancien Premier ministre israélien) Yitzhak Shamir, ‘les Polonais sucent l’antisémitisme avec le lait de leur mère’".