leading story

Grogne en Catalogne en faveur des indépendantistes

Des indépendantistes ont coupé des routes ce jeudi à l’aube en Catalogne, au début d’une grève d’un jour en protestation contre le procès, en cours à Madrid, de douze dirigeants séparatistes suite à la tentative de sécession de 2017. Une vingtaine de routes ainsi que les principaux accès à la métropole catalane ont été bloqués. Les militants ont aussi stoppé la circulation de trains en occupant les voies sur deux lignes. La grève a été convoquée par le petit syndicat indépendantiste CSJ. Elle était appuyée par les partis et les associations indépendantistes mais pas par les syndicats majoritaires. Le patronat l’a dénoncée comme une grève politique, interdite en Espagne. Sans formellement appeler à la grève, le gouvernement régional, séparatiste, avait annulé toutes les activités prévues ce jeudi.