Publicité
Publicité
leading story

Herman De Croo: "Ma crainte? Que la N-VA donne satisfaction au Vlaams Belang"

Avec 51 ans de vie parlementaire sans interruption sur les 81 d’une existence bien remplie, Herman De Croo est toujours aussi fier. De la 27e place de la liste régionale Open Vld pour la Flandre orientale, le recordman belge de longévité politique a encore décroché son siège. "Ce n’est quand même pas mal dans un parti qui n’est pas en très grande forme", concède-t-il. Avant le "coup" de Patrick Dewael à la Chambre, il a repris du service au Parlement flamand pour éviter de donner une tribune à Philip Dewinter, figure du Vlaams Belang. Retardant sa retraite d’un mois, le doyen a pris la présidence de l’assemblée "pour que personne ne puisse me reprocher, à droite comme à gauche, d’avoir par ma faute dû prêter serment devant Dewinter." Il n’a pu s’empêcher d’envoyer un petit mail à son "ami" Patrick Dewael dont il salue "la remarquable astuce". Celle qui a permis jeudi aux députés fédéraux de ne pas prêter serment devant une tribune où se trouverait le nouvel élu du Vlaams Belang Dries Van Langenhove. "Je comprends tout à fait la contestation autour de cette personne", dit-il évoquant la législation sur le racisme.