leading story

Idomeni, Grèce, 12 avril 2016…

Un enfant réfugié fait face à des soldats derrière des barbelés: la scène se passe hier à proximité du camp d’Idomeni, du côté grec de la frontière avec la Macédoine.Elle illustre la situation de plus en plus compliquée pour les dizaines de milliers de migrants bloqués en Grèce.Au moins 400 réfugiés ont quitté Idomeni depuis les incidents violents du week-end, pour être transférés dans les centres d’accueil avoisinants. L’Europe "forteresse" se concrétise aussi ailleurs: l’Autriche a commencé à préparer le terrain pour la construction d’une clôture destinée à barrer la route aux migrants au col du Brenner, un des principaux points de passage avec l’Italie, suscitant une levée de boucliers dans la Péninsule.