leading story

"Il faut une vigilance accrue pour les ventes d'armes à l'Arabie saoudite"

Alors que l’Arabie saoudite est au cœur des secousses actuelles au Moyen-Orient, entre autres depuis l’exécution d’un opposant politique chiite, il apparaît que le flot des exportations d’armes wallonnes à destination de ce pays – singulièrement les exportations indirectes – n’est pas contrôlé de manière optimale. C’est ce que confirme le président de la sous-commission parlementaire en charge de veiller sur les licences d’exportation. "Au niveau des utilisateurs finaux de l’armement, on est assez dépourvu", déplore le député Nicolas Tzanetatos (MR).