leading story

Il n’y avait pas de représentant socialiste en commission

La commission de suivi des opérations militaires s’est tenue ce lundi sans député PS ni sp.a. Les deux représentants du Parti socialiste, l’un en mission à l’étranger et l’autre en vacances, ont été pris de court par la convocation ultrarapide du président Francis Delpérée qui n’a délivré sa convocation que deux heures avant la tenue de la commission. Dans les rangs du plus grand parti d’opposition, on déplore cette organisation "chaotique" du président. D’autant que le PS a proposé de remplacer ses députés par un collaborateur parlementaire ou par la chef de file PS au Parlement Laurette Onkelinx, mais que la N-VA s’y est catégoriquement opposée… Le règlement très strict en matière de confidentialité empêche, en effet, de se faire remplacer dans cette commission: la N-VA a donc eu gain de cause, sur ce coup-là.