Publicité
Publicité
leading story

Israël-Argentine annulé sous la pression palestinienne

Le match amical de préparation au Mondial 2018 entre Israël et l’Argentine, prévu samedi à Jérusalem, a été annulé quelques heures après une mobilisation devant le terrain d’entraînement de la sélection argentine à Barcelone, où des militants palestiniens ont brandi un maillot de la sélection argentine maculé de peinture rouge sang et ont apostrophé les joueurs, en les sommant de ne pas jouer le match. Ces derniers jours, des menaces auraient été adressées à la star argentine Lionel Messi. La rencontre avait une forte connotation politique. Après le départ du Giro (tour d’Italie cycliste), Israël espérait frapper un grand coup en faisant venir l’un des favoris du Mondial à Jérusalem, en pleine querelle sur le statut diplomatique de la ville sainte. Au contraire, les Palestiniens s’étaient mobilisés pour que l’Argentine ne cautionne pas la "manœuvre politique" israélienne…