leading story

Jan Jambon veut revoir la loi sur le rapatriement

Le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) veut examiner si la loi sur le rapatriement ne doit pas être adaptée. Il pense notamment à allonger le délai durant lequel on peut enfermer des migrants dans des centres fermés ou à ne plus suspendre les procédures en cas de rapatriement, a-t-il fait savoir. Jambon faisait allusion à la famille serbe qui a été enfermée le 14 août au centre fermé 127bis. En raison des procédures de recours qu’elle avait intentées, leur éloignement du territoire s’est avéré impossible dans le délai légal.