leading story

Johnson serre encore la sangle

Une semaine après la suspension du Parlement, qui sera effective du 9 septembre au 14 octobre, le Premier ministre a franchi un nouveau palier en menaçant de retirer leur étiquette aux quelques députés tory rebelles qui se disent prêts à faire corps avec l’opposition, aux Communes, dans les prochaines 48 heures, pour obtenir un report du Brexit. Le vote sera très serré. Un vote sur une loi similaire, en avril dernier, ne s’était joué qu’à une voix, en faveur du report. 14 tories (sur 304) avaient voté pour.