leading story

Juncker veut profiter du Brexit pour relancer l'Europe sociale

C’est le mois d’août. Les institutions européennes tournent au ralenti, enfoncées dans le sommeil estival. Le premier acte du Brexit est clos même si les ruines de la bataille fument encore. Impact négatif sur la croissance, chute de la livre sterling, demandes de naturalisation massives de sujets britanniques, menace de scission du Royaume-Uni, entreprises britanniques en berne.