leading story

L'appel des ministres européens en faveur de Cécile Kyenge

Dix-sept pays ont apporté lundi leur soutien à la ministre noire italienne Cécile Kyenge, cible d’insultes racistes, à travers une "Déclaration de Rome". Il fallait faire "quelque chose tout de suite pour dire: ça suffit, c’est inacceptable", a expliqué Joëlle Milquet, à l’origine de l’initiative. "Je suis très choquée, en tant que femme et démocrate, de voir qu’en 2013 on peut encore insulter une ministre légitimement élue", a réagi Joëlle Milquet. Kyenge a dit apprécier le geste de ses collègues, même si le "problème ne concerne pas que moi", précise-t-elle.