Publicité
Publicité
leading story

L'armée européenne se construit à dix Etats

C’est encore loin d’être la "vraie armée européenne" que le Président français appelle de ses vœux, mais c’en est peut-être la fondation. Face à l’inefficacité des outils européens existants, Emmanuel Macron avait appelé l’an dernier à la mise en place d’un cadre "flexible" entre Etats volontaires pour lancer des opérations militaires communes. Cette avant-garde s’appelle l’Initiative européenne d’intervention et compte depuis mercredi dix Etats membres. La Finlande s’est greffée mercredi au groupe (Belgique, Allemagne, Danemark, Pays-Bas, Estonie, Espagne, Portugal Royaume-Uni, France) formé en juin et dont les ministres de la Défense se réunissaient pour la première fois à Paris.