L'avenir climatique belge sera fait de vagues de chaleur et de précipitations extrêmes

Selon l'IRM, la température moyenne a augmenté de 2,1°C depuis le 19e siècle. En conséquence, le risque d'occurrence de phénomènes météorologiques extrêmes va croissant.