leading story

"L'Europe disparaîtra-t-elle de la scène internationale?"

Avec son air fatigué, Jean-Claude Juncker incarne cruellement l’état de santé de l’Union européenne. Exsangue, elle broie du noir et lui aussi – même s’il tente de montrer qu’un nouveau souffle est possible si les dirigeants de l’Europe le souhaitent. L’Union ne va décidément pas mieux qu’il y a un an, quand le président de la Commission avait livré, en pleine crise migratoire, un discours sur l’état de l’Europe aux accents dramatiques. Devant le Parlement européen, le Luxembourgeois a répété mercredi son constat d’alors: il n’y a pas assez d’Europe dans cette Union, et "pas assez d’Union" tout court.