leading story

L'Europe veut une planète "neutre en carbone" en 2100

Oui, l’Europe est encore capable de compromis. Dans un climat dominé par les divergences d’approche sur la gestion de la crise de l’asile, les Vingt-Huit viennent d’adopter un mandat de négociation commun en vue de la conférence de Paris sur le réchauffement climatique. "J’ai senti une volonté de se serrer les coudes, de rassemblement et d’unité très forte" dans le chef des ministres de l’Environnement, réunis hier à Bruxelles, a indiqué la Française Ségolène Royal, dont le pays accueille la "COP 21" à partir du 30 novembre. Cette réunion onusienne vise à conclure un accord mondial de lutte contre les changements climatiques, mais les négociations en amont patinent.