Publicité
Publicité
leading story

L'ex-gouvernement thaïlandais sous le joug de la junte militaire

Au lendemain de son coup d’État, la junte militaire a interdit à 155 responsables politiques de l’ex-gouvernement et de l’opposition de quitter le territoire thaïlandais. Parmi ceux-ci, l’ancienne Première ministre Yingluck Shinawatra, récemment déchue par la justice. La junte empêche les manifestations et a décrété un couvre-feu. Elle a également menacé de couper l’accès aux réseaux sociaux en cas de "contenu critique". Les généraux assurent vouloir "régler la crise politique".