leading story

L'Iran tempère son soutien à Assad

Ç’aura été l’un des enseignements majeurs de la réunion internationale sur la Syrie qui s’est tenue vendredi à Vienne. L’Iran, allié indéfectible du régime syrien, accepterait le principe d’une période de transition de six mois au terme de laquelle seraient organisées des élections qui pourraient éventuellement mener au départ de Bachar al-Assad.