Publicité
Publicité

L'Irlande du Nord après les émeutes: "Je ne connaîtrai plus la paix de mon vivant"

Le premier ministre britannique Boris Johnson avait promis un Brexit sans douleur à l’Irlande du Nord, mais les rayons des magasins à moitié vides et les récentes émeutes racontent une autre histoire. Balade dans les quartiers où la menace d’une nouvelle guerre civile entre catholiques et protestants n’est plus impensable.