leading story

L'Onu arme les casques bleus déployés au Golan

Le Conseil de sécurité de l'Onu a autorisé jeudi les Casques bleus déployés sur le Golan à s'armer plus lourdement et à adapter leurs opérations afin de se protéger des retombées du conflit en Syrie. Les Casques bleus de la Fnuod (Force de l'Onu pour l'observation du désengagement) patrouillent sur le Golan depuis 1974, pour faire respecter le cessez-le-feu ayant suivi la guerre israélo-arabe d'octobre 1973. La Fnuod a été ces derniers mois la cible de tirs et, à deux reprises, des Casques bleus philippins ont été pris en otages pendant quelques heures par des opposants syriens. Dans une résolution adoptée jeudi à l'unanimité, le Conseil exprime sa "profonde inquiétude" à la suite de ces incidents.