Publicité
Publicité
leading story

"L'Otan ne veut pas d'une nouvelle guerre froide"

L’Otan "ne veut pas d’une nouvelle course aux armements" ou "d’une nouvelle guerre froide" avec la Russie, mais elle saura se défendre si nécessaire, a déclaré mercredi son chef à l’occasion du 70e anniversaire de l’Alliance atlantique. "L’Otan prendra toujours les mesures nécessaires pour garantir une dissuasion crédible et efficace", a lancé le secrétaire général Jens Stoltenberg lors d’un discours devant le Congrès américain à Washington.