leading story

L'UNamur veut lancer quatre masters

Naji Habra, le recteur de l’Université de Namur, est entré en fonction il y a un an. Aujourd’hui, à l’occasion de la rentrée académique, il affiche les nouvelles ambitions de l’université. L’UNamur, l’air de rien, a l’intention de jouer dans la cour des grands. Elle a déposé quatre demandes d’habilitation pour ouvrir de nouveaux masters auprès de l’Ares. Un geste auquel l’université namuroise n’avait pas habitué la communauté universitaire. "Nous ne cherchons pas à concurrencer les autres universités, et cela ne doit pas se voir comme une position défensive que nous adopterions face à la future fusion UCL/Saint-Louis, affirme le recteur. Et nous restons une université spécialisée, pas une université complète", ajoute-t-il.