leading story

La CNE a investi le cabinet de De Coninck

Une centaine de militants de la Centrale Nationale des Employés (CNE) ont investi lundi le cabinet de la ministre de l’Emploi, Monica De Coninck, pour réclamer un statut commun ouvrier-employé et marquer leur opposition à certaines pistes récemment révélées par "La Libre Belgique". Selon le journal, les entreprises qui prouveraient leurs efforts en matière de formation de leur personnel pourraient licencier à moindres frais. La piste a été jugée "prématurée" par le cabinet de la ministre Monica De Coninck qui a aussi affirmé que le gouvernement n’avait pas pris de position en la matière.