leading story

La commission européenne demande aux dirigeants européens de passer à l’action

"L’immigration n’est pas un sujet populaire. C’est facile de pleurer en face de sa télévision lorsqu’on est témoin de ces tragédies. C’est plus difficile de se lever et de prendre ses responsabilités. Ce dont nous avons besoin maintenant, c’est d’avoir le courage collectif de passer à des actions concrètes, sans quoi les mots resteront de vaines paroles." C’est en ces termes plutôt directs que la Commission européenne a réagi hier à la nouvelle tragédie survenue en mer Méditerranée, le naufrage d’un navire à bord duquel se trouvaient près de 400 migrants. Le bilan pourrait dépasser 200 morts.