leading story

La défense belge, lanterne rouge de l'Otan

Les dépenses militaires de la Belgique sont en baisse, et notre pays est, avec le Luxembourg, le plus mauvais élève de l’Otan en la matière. Alors que l’organisation du Traité de l’Atlantique demande à chacun de ses États membres de consacrer 2% de son produit intérieur brut (PIB) dans la défense, les dépenses belges tomberaient à 0,85% cette année, selon une estimation de l’Otan. Il est aussi demandé aux membres de consacrer au moins 20% de leurs dépenses de défense à l’équipement, et ici encore, la Belgique est à la traîne. Elle n’y consacre que 2% de son budget - seule la Slovénie fait moins bien, alors que, cette fois, le Luxembourg est premier de la classe (près de 33%).