leading story

La dernière séance d'Herman De Croo

Les rentrées parlementaires se succèdent après les élections du 26 mai. Après les Parlements wallon et bruxellois, c’était ce mardi ceux de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Flandre qui organisaient leur session inaugurale. Au Parlement flamand, le vétéran libéral Herman De Croo (félicitant ici le nouveau président Kris Van Dijck) a renoncé finalement à sa retraite pour cette seule séance afin d’empêcher Filip De Winter (Vlaams Belang), deuxième député le plus ancien, d’occuper une présidence temporaire. De Croo, 81 ans et élu pour la première fois en 1968 ("18.700 jours sans discontinuer" en tant que membre d’un Parlement, a-t-il relevé), cédera son siège parlementaire à sa suppléante lors de la deuxième session du Parlement flamand. En attendant, il a dû taper sur les doigts de la chef de file de Groen Meyrem Almaci, qui n’avait pas prononcé le serment en respectant la phrase protocolaire. Et Almaci a dû prêter serment une deuxième fois...