Publicité
Publicité
leading story

La fin du mouvement pro-démocratie à Hong Kong

La police a interpellé, jeudi, plus de 200 manifestants restés sur le principal campement du mouvement pro-démocratie à Hong Kong. Ce qui marque probablement l’épilogue de semaines de sit-in, revendiquant l’instauration d’un véritable suffrage universel dans l’ex-colonie britannique. Des centaines de policiers ont envahi le site, un village de tentes et de barricades, installé depuis 11 semaines dans le quartier d’affaires d’Admiralty, près du siège du pouvoir, démontant stands et barricades sur leur passage. Puis, ils ont fondu sur les irréductibles encore présents, parmi lesquels des leaders étudiants et des députés pro-démocratie. Ils les ont emmenés un à un, avant de les faire monter dans des véhicules de police, portant ceux qui refusaient de marcher.