leading story

La France va devoir officiellement admettre une croissance en berne

La croissance au deuxième trimestre devrait stagner autour de + 0,1% et contraindre le pays à regarder en face la réalité: le marasme de son économie et son incapacité à maîtriser son déficit public.