leading story

La Hongrie se paie un référendum anti-réfugiés

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban annonce l’organisation d’un référendum sur le plan de relocalisation des réfugiés au sein de l’Union européenne. La question posée aux Hongrois devrait être: "Voulez-vous que l’Union européenne décrète une relocalisation obligatoire de citoyens non-hongrois en Hongrie sans l’approbation du Parlement hongrois?", a indiqué M. Orban, sans préciser la date à laquelle se tiendra cette consultation qui, à côté des référendums britannique et néerlandais, promet de donner du fil à retordre à l’UE. Adopté par les États membres à l’automne, le mécanisme imaginé par la Commission européenne comme un outil de solidarité face à la crise migratoire est un échec, puisqu’à peine 500 personnes en ont profité en quatre mois alors que le plan prévoit la répartition de 160.000 réfugiés.