Publicité
Publicité
leading story

La justice impose un test de paternité à Albert II

Dans un arrêt rendu le 25 octobre dernier, la cour d’appel de Bruxelles a établi que Jacques Boël n’est pas le père légal ou biologique de Delphine Boël et a ordonné au roi Albert II de se soumettre à un test ADN dans les trois mois à venir. Pour rappel, Delphine Boël avait introduit une action en désaveu de paternité de Jacques Boël, en vue de faire reconnaître le roi Albert II comme son "vrai" père. Un test ADN avait déjà conclu que Jacques Boël n’est effectivement pas le père biologique de Delphine.