Publicité
Publicité
leading story

La justice ouvre la voie à un procès de l'infante Cristina, sœur du roi d'Espagne

Un juge espagnol a maintenu mercredi l’inculpation pour fraude fiscale de la sœur du roi, l’infante Cristina, ouvrant la perspective d’un éventuel procès, six jours seulement après l’avènement de Felipe VI. Après quatre ans d’un travail de fourmi, le juge José Castro a clos son instruction sur l’affaire de corruption dont le principal accusé est Iñaki Urdangarin, l’époux de Cristina, soupçonné d’avoir détourné plusieurs millions d’euros d’argent public. L’infante, âgée de 49 ans, aurait, selon le juge, collaboré avec son époux de manière "active". Prudente, la Maison royale s’est limitée à exprimer son "respect total envers la justice".