Publicité
Publicité
leading story

La Méditerranée Un égout à ciel ouvert

À chaque nouvelle saison touristique, la mer Méditerranée se transforme en égout à ciel ouvert, selon le WWF. Le nombre de déchets qui y sont jetés augmente de 40%. Près de 570.000 tonnes de plastique se retrouvent chaque année dans cette mer, soit l’équivalent de 33.800 bouteilles en plastique par minute, selon un rapport de l’ONG publié ce vendredi. Les activités côtières seraient responsables de 50% de cette quantité. Selon ce rapport, qui dénonce la mauvaise gestion des détritus dans les pays du pourtour méditerranéen, le nombre de déchets en plastique devrait quadrupler dans la région d’ici 2050. Les zones les plus polluées sont les côtes de la Turquie et les plages de Barcelone, Tel-Aviv, Valence, Marseille et Venise. Le WWF en appelle à la responsabilité des touristes et leur demande "d’éviter le plastique à usage unique autant que possible", et presse les gouvernements à prendre un engagement commun, dans le cadre de la Convention de Barcelone, "afin de stopper les rejets de plastiques en Méditerranée d’ici 2030".