epinglé

La menace, ses niveaux, et les cerveaux qui s'embrouillent…

Nous sommes au niveau 3. Attention, on passe au 4. Les policiers, eux, sont au 2, mais attention, ils montent en 3! Non, ils redescendent en 2 (ça, c’était hier). Fin 2015, début 2016, on se serait presque cru dans Super Mario (connu de tous les gamers). Sauf que ce n’était pas un jeu. Que ça ne rigolait pas du tout. Qu’on parlait de niveau de menace terroriste. Et que tous ces chiffres (aussi petits soient-ils) nous faisaient paniquer.