La Sérénissime de nouveau touchée par les flots

Venise a connu un nouveau pic de marée haute vendredi, trois jours après avoir été dévastée par des inondations record qui ont conduit le gouvernement italien à décréter l’état d’urgence pour catastrophe naturelle dans la Cité des Doges. À la mi-journée, le maire de Venise Luigi Brugnaro a dû ordonner la fermeture de la célèbre place Saint-Marc. "Un désastre", a affirmé le maire. L’"acqua alta" a atteint un pic de 1,54 mètre en mi-journée, tandis que de fortes averses et du vent sont annoncés sur toute la région. Mardi soir, la ville avait connu sa pire marée haute en 53 ans, atteignant 1,87 m. Soit le deuxième record historique derrière celui du 4 novembre 1966 (1,94 m). L’eau a envahi les églises, commerces, musées et hôtels de ce joyau classé au patrimoine mondial.