leading story

Le "Belgium bashing" joue les prolongations à l'Euro

On comptait sur les Diables Rouges pour contribuer au redressement de l’image de la Belgique. C’est raté. Lundi, l’équipe nationale s’est plantée face à l’Italie pour son premier match à l’Euro. Médias spécialisés, consultants et réseaux sociaux se sont déchaînes dès le coup de sifflet final, Marc Wilmots se faisant tailler un costard par les observateurs.