Publicité
Publicité
leading story

Le CD&V réitère son refus du Vlaams Belang

Le CD&V a, dans la foulée de l’Open Vld, répété qu’il n’entendait pas collaborer avec le Vlaams Belang, qui multiplie les échanges avec l’informateur Bart De Wever (N-VA) en vue de la formation du futur gouvernement flamand. "Au contraire de certains autres, je ne change pas d’avis après les élections", a indiqué ce mardi dans les couloirs du Parlement flamand la ministre sortante Hilde Crevits. "Nous ne collaborons pas avec des partis extrémistes", a-t-elle répété. Mais selon elle, "il revient à Bart De Wever de décider quelles initiatives doivent être prises". Le président du CD&V, Wouter Beke, avait tenu le même langage lundi soir sur Twitter après que son homologue à l’Open Vld, Gwendolyn Rutten, avait appelé l’informateur Bart De Wever à éclaircir la situation.