leading story

Le chômage en baisse à Namur et Bruxelles, mais en hausse dans le Hainaut en 2014

Le taux de chômage, calculé par Eurostat, a atteint 18,3% dans la capitale en 2014. C’est le taux le plus élevé en Belgique, mais il est toutefois en nette diminution. Bruxelles souffre aussi d’un chômage des jeunes particulièrement grave (près de 40%). C’est à Namur que le nombre de demandeurs d’emplois a le plus nettement reflué l’an dernier alors que la situation a empiré dans le Hainaut ou à Liège, régions où le marché du travail est de longue date sous pression. Dans la cité ardente, dans la capitale ou à Charleroi, le chômage de longue durée (le pourcentage de personnes sans emploi depuis au moins un an) tutoie les 60%. Au niveau européen, le taux de chômage a globalement baissé. Certaines régions durement touchées par la crise, comme le sud de l’Espagne, se sont un peu redressées. Les taux de chômage les plus élevés sont répertoriés en Espagne ou en Grèce alors que neuf des dix régions où le chômage est le moins élevé se trouvent… en Allemagne.