Publicité
Publicité

"Le monde arabe est dans une séquence historique de restauration autoritaire"

Les Tunisiens soutiennent largement le coup de force de Kaïs Saïed même s'il ne respecte pas la Constitution, constate l'historienne et politiste Sophie Bessis. Mais il pourrait ne pas répondre à leurs attentes.