leading story

Le parquet fédéral ouvre une enquête sur Henri de Croÿ

En juin dernier, on apprenait que des membres du gratin belge de la noblesse et des milieux des affaires avaient eux aussi réussi, pendant des années, à dissimuler des millions d’euros d’argent noir au regard du fisc et de la Justice grâce au réseau d’un prince belge, Henri de Croÿ. Les pratiques occultes – menées à travers des comptes offshore, des hommes de paille, des sociétés écrans, des cartes de crédit anonymes et la remise de valises de billets de banque à Bruxelles – étaient décrites noir sur blanc dans plus de 31.000 courriels, contrats, données bancaires et autres documents internes que notre rédaction avait demandés à l’hebdomadaire français L’Obs, qui avait déjà publié des articles sur les "Dubaï Papers " du prince de Croÿ.