Le patronat refuse un salaire minimum à 14 euros

Le relèvement du salaire minimum à 14 euros de l’heure (soit 2.300 euros par mois) "équivaudrait à du chômage organisé", estiment les organisations patronales FEB, Unizo, Boerenbond et UCM. Une proposition de loi en ce sens était discutée mercredi en Commission des affaires sociales à la Chambre. L’idée est aussi reprise dans les notes de l’informateur Paul Magnette.