leading story

Le président algérien soupçonné de jouer la montre

Élu pour la première fois président de l’Algérie en 1999, Abdelaziz Bouteflika annonçait le 10 février dernier son intention de rempiler pour la cinquième fois. Il y a finalement renoncé ce lundi, après plusieurs semaines de contestations. Il a également annoncé le report sine die de l’élection présidentielle, initialement prévue le 18 avril. C’est à la Conférence nationale d’organiser cette élection.