Publicité
Publicité
leading story

Le PTB se voit refuser une partie de sa dotation

La commission des dépenses électorales de la Chambre a voté mardi contre le versement d’une partie de la dotation variable du PTB, celle portant sur les voix obtenues en Flandre en 2014. Le manque à gagner atteint 1,6 million d’euros pour le parti d’extrême gauche. Les voix de la N-VA et de l’Open Vld, auxquels se sont joints deux experts, membres de la commission, ont été déterminantes dans ce refus. Le MR et deux autres experts se sont abstenus. PS, cdH, CD&V et sp.a ont voté en faveur de la dotation pleine et entière au PTB. Dans la même situation, DéFI a obtenu de la Justice que l’État lui verse l’entièreté de sa dotation variable.