leading story

Le vol MH17 de la Malaysia Airlines victime d'un missile BUK

Les experts chargés d’enquêter sur le crash du vol MH17, abattu en juillet 2014 dans l’est de l’Ukraine avec 298 personnes à son bord, ont annoncé mardi avoir identifié des éléments appartenant "peut-être" à un missile BUK, dont disposent la Russie et l’Ukraine. Deux tiers des victimes étant néerlandaises, les Pays-Bas ont été chargés de coordonner l’enquête sur les causes de la catastrophe, mais également l’enquête pénale ainsi que la mission de rapatriement des corps.