leading story

Les avocats poussent pour des alternatives aux procès classiques

Joyeux anniversaire! C’était le 18 juin 2018 que le Parlement a adopté la loi visant à promouvoir les formes alternatives de règlement des litiges. Et, d’avis de plusieurs spécialistes, si le bébé a bien soufflé sa première bougie, il est encore maigrelet. C’est ainsi qu’Avocats.be, le puissant Ordre des barreaux francophone et germanophone, lançait ce lundi une campagne de sensibilisation pour pousser tous les avocats du pays à privilégier le recours à la médiation, à la conciliation ou au droit collaboratif. Pourquoi? Déjà, parce que c’est la loi. Et ensuite, pour sauver les cours et tribunaux de leur engorgement légendaire…