leading story

Les barbelés européens continuent de gagner du terrain

On n’a pas abattu le Rideau de fer pour construire de nouveaux murs en Europe… C’est la ligne que tient la Commission européenne depuis que Viktor Orban a décidé de clôturer sa frontière avec la Serbie, mais aucune rhétorique n’est assez forte pour enrayer la voie que Budapest a choisie. Après avoir annoncé la prolongation du mur vers la frontière avec la Roumanie, le Premier ministre hongrois promettait hier la mise en place d’un autre "en certains points de la frontière avec la Croatie", alors que plusieurs centaines de migrants sont passés de Serbie en Croatie hier pour tenter de rallier l’Europe occidentale. N’en déplaise à la Commission, l’Europe forteresse est en marche.