Publicité
Publicité

Les conservateurs veulent pousser "Bojo" à la tête de l'Otan

Boris Johnson serait "pressenti" comme le prochain secrétaire général de l'Otan, à en croire The Telegraph, qui cite des membres du parti conservateur britannique. Une telle annonce est prématurée, voire contre-productive, réagit-on à l'Otan.